Les faveurs et leur (non) validation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les faveurs et leur (non) validation

Message par Lumina le Jeu 14 Jan - 8:20

A la demande générale, un topic pour discuter posément du sujet des faveurs. (Cliquer ici pour accéder directement aux idées)

Le point de départ est la statistique suivante :

Au cours de l'acte venant de s'achever, il y a eu 171 nouvelles faveurs offertes et 27 faveurs réclamées.
Par ailleurs, 5 faveurs ont été brisées et 48 validées.
Il y a donc plus de trois faveurs créées pour une faveur qui disparaît.

Naturellement, une partie des faveurs faites n'a pas vocation à disparaître, hors circonstances particulières. L'exemple le plus évident, c'est la faveur "en tant que parent", que la plupart des personnages vont conserver pendant très longtemps.

Malgré tout, et de ce qui reste évidemment mon ressenti, il y a une forte proportion de faveurs non validées, et parmi elles, ce que j'appellerai des faveurs stagnantes. Des faveurs qui n'ont pas d'intérêt particulier à être validées actuellement, mais qui n'apportent pas non plus de bénéfice marqué à être conservées. Des faveurs qui sont un peu victimes d'une certaine inertie et du coup, ne participent plus vraiment au jeu social. Des faveurs qui n'ont pas moyen d'être valorisées.

Avant, les faveurs avaient un rôle bien plus marqué en tant que monnaie d'échange, et en tant que récompense.
Récompense et monnaie d'échange parce que le RS accordé par les faveurs représentait bien une forme de monnaie, et que les faveurs présentaient l'avantage de permettre à tout le monde de disposer de cette monnaie un peu universelle.
Pour qui veut récompenser quelque chose, les faveur étaient plus souples que des enseignements parfois trop peu ou trop intéressants comparés aux enjeux.

Naturellement, cette capacité à ce que tout le monde puisse générer cette monnaie d'échange presque gratuitement a aussi été source de problème.

Du coup, un retour à la situation précédente n'est pas possible. La situation actuelle doit cependant pouvoir s'améliorer pour arriver à quelque chose d'un peu plus dynamique.

Le plus dommage à mon sens, à l'heure actuelle, c'est que les faveurs fonctionnent certes très bien dès qu'il s'agit de l'aspect "garantie", cad, avoir un moyen de pression pour que quelqu'un tienne parole, avoir un moyen de rétorsion si la parole n'est pas tenue.
Du coup, ce type de faveur fonctionne encore très bien, a priori.

En revanche, les faveurs jouent beaucoup moins bien le rôle de valorisation qu'elles avaient avant. Si quelqu'un se comporte bien et que j'efface sa faveur, la seule différence pour lui, c'est que je ne pourrais plus lui nuire via cette faveur. Dans les cas précédemment évoqués, c'est impactant, ça marche bien. Dans les cas ou de toute façon les chances étaient faibles que je m'en serve contre lui, on se retrouve avec des faveurs ou il n'y a pas de déclencheur réel à la validation, puisque la différence avant/après ne vaut pas l'effort d'une validation.
Pourtant, ces faveurs peuvent tout à fait être légitimes et avoir un sens.

Mais bien souvent, il sera plus impactant de faire un ton "encenser" que de valider une faveur qui n'aura d'impact que symbolique, symbolique qui reste surtout héritée de la situation précédente à mon sens (ce qui rendait les validations de faveur importantes pour le public c'était aussi de se sentir impliqué via le fait qu'on prenait part à celles-ci par le gain de RS.).

Du coup, quelles pourraient être les incitations à valider des faveurs qui ne conduisent pas à des situations abusives comme auparavant ?


Dernière édition par Lumina le Jeu 14 Jan - 8:29, édité 1 fois
avatar
Lumina

Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les faveurs et leur (non) validation

Message par Lumina le Jeu 14 Jan - 8:28

Quelques pistes envisageables :

Déjà proposé par le passé, que les jets sociaux positifs sur une personne qui vient de se voir validée une faveur soient pendant un temps légèrement facilités ou rapportent davantage à celle-ci.
Exemple : valider une faveur sur Machin fait qu'on le glorifie mieux et qu'il gagne plus de RS sur une glorification.

Ca permet de rétablir un effet de récompense, mais qui demande cette fois-ci investissement. Ce qui était le problème clé des précédentes faveurs et leurs 50 pts de RS gratuit et instantané.
Ca permet aussi d'impliquer le public, qui peut décider d'enchaîner s'il trouve la justification de la faveur légitime.


Permettre aux personnes ayant eu dans les derniers mois des faveurs validées de valoriser celles-ci dans des lieux sociaux. Par exemple : le Roi a validé la faveur de Bidule. Bidule peut consacrer quelques PAs à Ambre pour mettre en avant auprès des pnjs invisibles que, regardez, le Roi trouve que je suis fiable.

Intérêt : permet de donner un aspect "récompense" à une faveur si on y consacre du temps, et peut donner un intérêt à certains lieux si on les valorise en ce sens.
Par contre, ça n'apporte pas réellement d'interaction entre joueurs, mais ça offre une certaine souplesse.
L'autre aspect, c'est qu'on peut facilement faire qq chose ou ça n'est pas possible de faire ça en boucle histoire de ne pas avoir d'intérêt à se faire valider des faveurs en permanence, au pj de faire des choix, par exemple.
avatar
Lumina

Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les faveurs et leur (non) validation

Message par gwentilendil le Jeu 14 Jan - 16:09

Nickel, précis, comme d'hab quoi.
Merci Lumina d'illustrer une réflexion qui m'était également venue devant la présence de ces fameuses faveurs stagnantes dans ma liste de faveurs consenties, mais plus globalement également sur le dynamisme des liens formalisés.
Ces quelques faveurs (rares faut pas exagérer en ce qui me concerne) en question auraient du être validés depuis le temps car obsolète ou sans objet dorénavant, mais la deuxième partie n'y consent pas forcément car elles lui offrent un moyen de rétorsion potentiel à l'égard de mon PJ en cas de "pépin" dans le futur ou tout simplement car elles sont tombées dans l'oubli.

Lumina a écrit:
Permettre aux personnes ayant eu dans les derniers mois des faveurs validées de valoriser celles-ci dans des lieux sociaux. Par exemple : le Roi a validé la faveur de Bidule. Bidule peut consacrer quelques PAs à Ambre pour mettre en avant auprès des pnjs invisibles que, regardez, le Roi trouve que je suis fiable.
.

En approfondissant légèrement si j'ai bien compris l'idée, pourquoi ne pas permettre de valoriser (sans limitation de durée) à posteriori les faveurs validées auprès d'une assistance quelle qu'elle soit à la manière des faveurs actives que nous affichons parfois devant d'autres personnes.
"Vous pouvez me faire confiance, regardez X m'a fait confiance et il a eu raison j'ai accompli la mission, Y me demandait l'impossible et pourtant...".
avatar
gwentilendil

Date d'inscription : 29/01/2013
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les faveurs et leur (non) validation

Message par Lumina le Jeu 14 Jan - 19:50

Ce qui me semble problématique dans cette approche, c'est que ça met le contrôle de l'affichage de la faveur entre les mains de la personne qui l'a concédé.
Et globalement ça me semble pas souhaitable. Si je m'engage à tuer truc pour bidule, ça devient pénalisant pour bidule, même s'il valide la faveur, parce qu'à tout moment je peux dire "regardez, bidule m'a demandé de tuer truc, j'ai une preuve incontestable.".
avatar
Lumina

Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les faveurs et leur (non) validation

Message par EnthroPI le Jeu 14 Jan - 20:48

Lumina a écrit:"regardez, bidule m'a demandé de tuer truc, j'ai une preuve incontestable.".

Bin quoi ? c'est créateur de jeu non ?
avatar
EnthroPI

Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 30
Localisation : St Etienne/Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les faveurs et leur (non) validation

Message par Lumina le Jeu 14 Jan - 22:09

Je mets en spoiler car c'est du HS

Spoiler:
Dans un univers comme ODL, les preuves incontestables doivent être maniées avec beaucoup de précaution, parce que justement, ça ne crée pas forcément du jeu, ça peut en supprimer beaucoup.

C'est pour ça que la plupart des détections que l'on peut faire sont en évènement personnel. Tu peux découvrir que Bidule a une forte influence sur l'Ombre X - de l'adoration pour Chose - un pouvoir rare interdit et corrompu - une faveur envers Le Grand Vilain, mais tu n'as, généralement, pas de moyen de partager cette information directement à la source. Ca va être ta parole, contre celle de quelqu'un.
Tu peux demander à une personne extérieure de tâcher de découvrir la même chose que toi mais ça reste une chose qu'elle peut échouer à faire, refuser de faire, sur laquelle elle va mentir, etc.
Du coup, tu peux pas prouver de façon irréfutable que Bidule, qui adore Chose, a passé un marché avec le Grand Vilain pour apprendre le pouvoir "faire des philtres d'amour" et est resté longtemps sur l'Ombre X pour ça.

Ce qui permet à Bidule de pouvoir éventuellement s'en tirer et poursuivre son complot.

Ici c'est pareil.
De façon générale, les faveurs ont un esprit ou elles sont contraignantes pour la personne qui les concède et ou la personne qui les reçoit a la main haute et choisit qu'en faire et quand les faire disparaître au besoin.
Quelque chose qui persisterait après coup poserait des soucis (on peut plus faire disparaître les traces), qq chose que le contractant peut afficher pose des soucis (on lui offre un avantage qui va potentiellement pénaliser celui recevant la faveur, ce qui va paralyser le jeu des faveurs), combiner les deux ajoute encore d'autres soucis.

Les cas ou une faveur peut nuire à son possesseur existent, mais il y a des contres, ce qui serait trop peu le cas ici.
avatar
Lumina

Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les faveurs et leur (non) validation

Message par Mania le Ven 15 Jan - 8:54

Le soucis majoritaire de l'ancien système est la génération trop simple de RS qui pouvait mener à des dérives il me semble.

Pourquoi donc, ne pas faire des transferts de RS plutôt qu'une génération à partir de rien ?

En gros l'idée est que celui qui donne faveur investisse un certain RS dans celle ci et perde réellement ce RS au moment du contrat, et ensuite:
- Si le dénouement lui est défavorable, il perd à nouveau cette valeur de RS.
- Si le dénouement lui est favorable, il regagne cette valeur et gagne une deuxième fois cette valeur qui vient alors du RS de celui ayant reçu la faveur.

Donc si tout se passe bien, il n'y a pas de création de RS, simplement un transfert de RS. Si tout se passe mal une perte sèche sans gain pour celui ayant reçu la faveur.

Dérive potentielle:
concentrer du RS chez une seule personne dans un groupe avec des individus n'en ayant pas besoin, par exemple pour atteindre le prérequis à la contestation de titre.

Solutions potentielles:
- 1 seule faveur par acte de X vers Y
- mettre un prérequis en nombre de témoins de la réalisation de faveur pour que l'effet de transfert de RS soit effectif (dans le cas contraire, celui qui a donné la faveur récupère son RS mais ne gagne pas le RS de l'autre - le genre de coup en traître qui peut d'ailleurs générer du jeu -- ou moins pernicieux, le receveur de faveur perd bien son RS mais le transfert vers le donneur n'a pas lieu.)

Toute récompense doit venir de quelque part et puisqu'on parle de RS il faut qu'il y ait des témoins.
avatar
Mania

Date d'inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les faveurs et leur (non) validation

Message par FantomeFumee le Ven 15 Jan - 10:31

Autre dérive potentielle : les faveurs seront encore moins validées que maintenant.

Un perso social ne validera jamais une faveur mineure qui lui ferait perdre du RS, aussi peu intéressé qu'il soit par ledit RS...
(Mais ce n'est peut-être que mon avis, je serais ravie qu'on me donne tort)
avatar
FantomeFumee

Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les faveurs et leur (non) validation

Message par Mania le Ven 15 Jan - 10:59

Je pensais plutôt à l'inverse, les sociaux devraient être précisément ceux qui demandent le plus de faveur, parce que eux sont capable de farmer efficacement le RS et ont besoin de bras pour agir.

Le soucis de l'assistance là dessus par contre c'est pour les basses besognes où t'as pas spécialement besoin qu'un auditoire important puisse connaitre l'intitulé de la faveur...
avatar
Mania

Date d'inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les faveurs et leur (non) validation

Message par Lumina le Ven 15 Jan - 11:49

Perso, si valider une faveur que j'ai reçu me coute du RS, la faveur restera dans un joli petit placard pour environ toujours.
Je vais plutôt encenser, au moins je me tire pas une balle dans le pied en faisant ça.
avatar
Lumina

Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les faveurs et leur (non) validation

Message par garvek le Ven 15 Jan - 15:31

J'aime bien l'idée de Mania, personnellement je vois également la RS comme une monnaie d'échange, cela dit je ne comprends pas trop pourquoi vous voulez faire perdre de la RS sur une faveur validée ?

Pour moi celui qui cède une faveur perd de la RS (qui est stockée dans cette faveur). Pour que ce soit intéressant et que les 2 parties soient impliquées, je pense que les 2 parties peuvent effectivement en donner.

Donc si on reprend votre exemple, en variante:

A exige une faveur à B:  si B accepte, A et B perdent de la RS qui est "stockée" dans la faveur.

B cède de lui même une faveur à A: dans ce cas B est le seul à dépenser du RS (pour éviter les abus).

En cas de réalisation de la faveur par A, B récupère les points. On voit ici que B au final n'a rien perdu si il y a faveur cédée, que dans le cas d'une faveur exigée B y gagne (mais de façon modérée toutefois).

garvek

Date d'inscription : 20/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les faveurs et leur (non) validation

Message par FantomeFumee le Ven 15 Jan - 17:34

Je suis comme Lumina : sans chercher particulièrement à farmer du RS, si valider (ou faire) une faveur coûte du RS, vous ne me verrez en faire (ou en valider) que des majeures, et qui ont un impact important sur le RS.
Je préfère être honnête, hein...

Garvek, en soi ton idée ne me parait pas idiote, si ce n'est que là c'est les faveurs majeures qui vont en souffrir, puisqu'une faveur en tant que parent ou une allégeance n'ont pas vocation à être validées. En plus, si un perso impliqué meurt c'est une perte sèche en RS.
avatar
FantomeFumee

Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les faveurs et leur (non) validation

Message par EnthroPI le Ven 15 Jan - 17:38

FantomeFumee a écrit:En plus, si un perso impliqué meurt c'est une perte sèche en RS.


Ca ca me choque pas du tout. Après tout ce lien doit compter, avoir une certaine valeur, pour l'un comme pour l'autre des contractants.
Ca donnerait presque envie de protéger ses obligés. J'aime bien l'idée.

J'ai une question plus pragmatique : est ce que l'admin voit un quelconque intérêt à relancer le sujet des faveurs en fait ?
Parce que si c'est pour divaguer sans espoir d'évolution, je vais commencer à m'abstenir Smile
avatar
EnthroPI

Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 30
Localisation : St Etienne/Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les faveurs et leur (non) validation

Message par Lumina le Ven 15 Jan - 18:10

Tu n'auras probablement pas de réponse ici, mais je tâcherai de faire un résumé des différentes idées pour le récapituler dans le post des suggestions.
Quant à ce qui peut faire l'objet d'évolution, je crois qu'il y a peu de sujets réellement fermés.
avatar
Lumina

Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les faveurs et leur (non) validation

Message par Jimmy le Sam 16 Jan - 13:58

Je pense que, des chiffres qui ont été énoncés, il faut aussi ajouter ceux en rapport des faveurs lié à une personnes morte et qui ne trouverons jamais résolution.

Alors comme je suis pas gentil, j'ai pas lu ce que vous avez tous dit. Et s'il y a redite, désolé.
Je verrais un peu le truc comme ça :

Accepter une faveur c'est en fait parier sur la réussite ou l’échec de celui qui promet. Du coup au moment de faire la dites faveur, tu paries un peu de ton RS que tu récupères légèrement augmenté si tu réussis ou que tu perds définitivement si tu échoues. On peut même dire que si tu échoues, c'est l'autre qui récupère le RS.

Alors vous allez me dire "moi je ferai exprès de briser les faveur pour récupérer le RS", et si tout le monde fait ça je pense que ça peut être très très drôle. Mais d'un autre côté ça fera réfléchir à se qu'on promet et à qui.

Si la personne a qui l'on doit une faveur se comporte "mal", c'est à nous en jeu de lui faire une sale réputation. N'allez pas me faire croire que les ambriens ne sont pas des s****** et qu'ils tiennent toujours leurs promesses !!!

Le coup serait d'environs (5/10/20) en fonction de l'importance de la faveur et un gain de (1/3/7), à discuter.

Bonne journée et cœur sur vous <3

Jimmy

Date d'inscription : 14/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les faveurs et leur (non) validation

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum